IMPM

Organisation structurelle de l'IMPM

Sommaire

Les services du siège

La direction de la recherche, de la valorisation et de l’innovation

La sous-direction du développement et de l’exécution des programmes de recherche 

  • le service de la programmation de la recherche ;
  • le service du suivi de l’exécution des programmes de recherche ;
  • le service de la promotion de la recherche-développement (R & D) ;
  • le service des équipements scientifiques.

La sous-direction de la vulgarisation et de la valorisation des résultats de la recherche 

  • le service de la vulgarisation et de la valorisation des résultats de la recherche ;
  • le service du contrôle, de la certification et de la propriété intellectuelle ;
  • le service de marketing.

La sous-direction des innovations technologiques, des partenariats et de la gestion des fonds extérieurs (« Grants office ») de la recherche

  • le service de coopération et de promotion des partenariats ;
  • le service de gestion des fonds extérieurs de la recherche ;
  • le service de veille technologique et d’incubation ;
  • le service de l’innovation.

La direction des affaires administratives et financières

La sous-direction des ressources humaines 

  • le service de la gestion du personnel et de la solde ;
  • le service de la formation et des stages ;
  • le service de santé et de sécurité au travail.

La sous-direction des ressources financières et matérielles

  • le service du budget et de la comptabilité ;
  • le service des marchés publics.

Les structures managériales

  • la cellule de suivi-évaluation, de l’audit interne et de contrôle de gestion ;
  • la cellule des affaires juridiques ;
  • la cellule informatique ;
  • le service de la communication et de la traduction ;
  • le service de l’accueil, du courrier et de liaison ;
  • le service de la comptabilité-matières.

Les structures opérationnelles de recherches

Les centres de recherches

Le centre de recherches en santé et sur les pathologies prioritaires (CRSPP) ; 

Ce centre de recherches comprend :

  • le laboratoire d’épidémiologie des parasites et de recherche clinique ;
  • le laboratoire de microbiologie, des maladies infectieuses et d’immunologie ; 
  • le laboratoire de biologie moléculaire et de biotechnologie ;
  • le laboratoire de métabolisme humain et des maladies non-transmissibles ;
  • le laboratoire d’anatomie et de cytologie pathologiques.

Le centre de recherches sur les maladies émergentes et ré-émergentes (CREMER) ;

Il comprend :

  • le laboratoire d’études sur les maladies émergentes et ré-émergentes virales ;
  • le laboratoire de santé environnementale et animale ;
  • le laboratoire d’études sur les maladies émergentes et ré-émergentes non virales.

Le centre de recherches en plantes médicinales et médecine traditionnelle (CRPMT) ;

Il comprend :

  • le laboratoire de botanique et de médecine traditionnelle ;
  • le laboratoire de phytochimie ;
  • le laboratoire de pharmacologie et de découverte des médicaments ;
  • le laboratoire de galénique et de technologie pharmaceutique.

Le centre de recherches en alimentation, sécurité alimentaire et nutrition (CRASAN) ;

Il comprend :

  • le laboratoire d’études et de contrôle des aliments ;
  • le laboratoire d’épidémiologie et de l’état nutritionnel ; 
  • le laboratoire d’études métaboliques ;
  • le laboratoire de développement des technologies alimentaires.

Les stations de recherches

Les stations de recherches sont créées, en tant que de besoin, pour résoudre des problèmes de santé spécifiques à certaines zones agro-écologiques. Une station de recherches est un démembrement d’un centre de recherches, adapté à une pathologie spécifique. Par résolution du conseil d’administration de l’IMPM, sont créées les stations de recherches suivantes : 

  • BERTOUA pour les problèmes liés à l’alimentation et à la nutrition,
  • EBOLOWA pour les maladies émergentes et ré-émergentes liées à la faune sauvage,
  • KUMBA pour les recherches en médecine tropicale et
  • MAROUA pour les maladies parasitaires (paludisme, bilharzioses et autres).

Les antennes de recherches

Les antennes de recherches sont des structures spécifiques à une activité de recherche. Par résolution du conseil d’administration de l’IMPM, trois antennes de recherches ont été créées à :

  • BAFOUSSAM,
  • DOUALA et
  • GAROUA.

Les structures de production

L’Institut est engagé à se doter des structures de production suivantes :

  • l’unité d’analyses médicales ;

  • l’unité de production des réactifs et des kits de diagnostic ;

  • l’unité de production des médicaments essentiels, des médicaments traditionnels améliorés et éventuellement des vaccins ;

  • l’unité de production des aliments spéciaux ;

  • l’unité de contrôle et de certification des produits alimentaires et des médicaments à base des plantes médicinales.